Architecture du sport

Gymnases, piscines, hippodromes, stades, les installations sportives d’Ile-de-France témoignent tant de l’évolution des pratiques que des politiques sociales et urbaines en faveur du développement des loisirs et du sport. Après 1880, la France voit le développement de pratiques de loisirs fondées sur l’exercice physique et l’hygiène qui nécessitent la construction d’équipements techniques dédiés. Les Jeux olympiques de Paris en 1924 sont l’occasion de se doter d’équipements monumentaux. Alors qu’un siècle plus tard, Paris accueille de nouveau la fête olympique, l’architecture du sport est désormais reconnue pour sa valeur patrimoniale, empruntant tout autant à celle des spectacles, à celle de l’industrie et qu’à l’architecture scolaire.




Déjà inscrit

Mot de passe oublié